L’EFT, c’est quoi?

L’EFT est une méthode rapide et simple pour diminuer l’intensité des mémoires traumatiques et leurs réponses émotionnelles conditionnées. Tout le monde a accumulé quelques traumas en grandissant. Pour les chanceux, ces événements ont été rares et légers, comme votre mère qui, pour quelques minutes, a oublié de vous donner votre biberon. Pour d’autres, les évènements traumatiques ont été horribles, comme les génocides, les viols et les guerres, malgré que la majorité des individus se situent entre ces deux extrémités.

Au cours des années, nous avons accumulé et enregistré toute une liste de mémoires traumatisantes, qui ont été renforcées par des expériences négatives. Une fois l’âge adulte atteint, nous avons développé des comportements et des stratégies de survie ou d’évitement basés sur ces expériences, qui forment notre croissance émotionnelle. Voilà pourquoi nous nous croyons souvent destinés à rester tels que nous sommes pour le restant de nos vies.

Même après plusieurs années de pratiques méditatives pour atteindre une certaine paix intérieure, sans crier gare, ces expériences peuvent se réactiver devant les événements de la vie au quotidien. Ces pratiques sont longues à développer.

L’EFT, pour sa part, est simple à appliquer et efficace. Elle appareille deux techniques psychologiques bien connues, soit l’exposition (le souvenir du trauma) et le recadrage cognitif et l’acceptation de soi. Le tapotement (tapping) par les doigts, qui se fait sur des points précis d’acuponcture, envoie un signal calmant au cerveau, l’incitant à cesser le mécanisme de réponse de stress. Une fois rompue, cette boucle de réponse le demeure habituellement, à moins qu’une autre mémoire ou qu’un autre aspect du problème remonte à la surface, faute d’avoir été désensibilisé. Nous pouvons alors adresser chaque aspect qui apparaît, autant de fois que requis, pour désamorcer la réponse émotionnelle. L’expérience démontre toutefois que nous n’avons pas à désensibiliser tous les aspects inhérents à un problème pour que celui-ci se désamorce définitivement, le fait d’en attaquer une partie est suffisant à le régler.

Après quoi, nous nous souviendrons uniquement de la mémoire de l’événement sans y activer la réponse émotionnelle conditionnée qui lui était associée.

La Psychologie Énergétique travaille directement sur notre énergie vitale ou Prana et exerce une influence sur le champ vibratoire du corps, le flux des méridiens et notre subconscient. Elle se manifeste rapidement en rééquilibrant la circulation. Certes, le cerveau humain est neurologiquement câblé pour que les blessures psychologiques créent  des cicatrisations qui provoqueront ensuite les stimulus mentaux.

Les thérapies dites « neurologiques » regroupent les approches énergétiques (EFT) et par mouvements oculaires (EMDR, DMOKA, etc.). L’avantage des méthodes énergétiques est qu’elles parviennent à calmer le champ énergétique pour libérer et résoudre la problématique ciblée, et ce, sans trop activer le plan émotionnel. Cela évite de faire resurgir trop rapidement les traumatismes émotionnels, ce qui pourrait être très perturbant pour une personne, même temporairement. Ainsi, le fait d’apaiser les émotions du problème dès leur apparition facilite et respecte le vécu du patient, sans trop raviver son traumatisme.

Parus en avril 2007, les résultats d’une recherche imposante regroupant 14 années d’études sur près de 30 000 patients en révélaient notamment une menée sur un groupe de 5 000 patients souffrant de troubles d’anxiété. Dans le cadre de celle-ci, deux groupes ont été formés à l’aveugle. La moitié des patients, le groupe témoin, a suivi un traitement traditionnel (médication et psychothérapie), l’autre moitié, le groupe test, a été traitée à l’aide d’une technique de psychologie énergétique (tapotement de points d’acuponcture selon une méthode établie). La conclusion de la recherche démontre des résultats que tout près de 90 % des patients du groupe test ont réagi positivement au traitement, dont 76 % n’ont eu aucune réapparition symptomatique plus d’un an après. Après 15 séances prodiguées dans le groupe témoin (63 % de réponses positives, 51 % sont restés libres de symptômes après un an), à la différence que seulement trois séances de tapotements (tapping), en moyenne, furent nécessaires au groupe test pour obtenir ce résultat.

Ces résultats furent confirmés par neuro-imagerie et la revérification des neurotransmetteurs. Cette recherche a été publiée par David Feinstein, PH.D., « Energy Psychology : Method, Theory, Evidence » (2007) (document PDF en anglais seulement).

Avec l’EFT, une fois que la réponse émotionnelle des mémoires d’un traumatisme est totalement calmé, il libère le stress ou les douleurs, ce qui permet au corps de se libérer des blocages et se guérir.

Vous pouvez vous joindre aux rencontres les premier et troisième mercredis du mois pour vous familiariser avec la technique tout en bénéficiant du travail des autres. Ceci vous permettra d’apprendre à développer un outil précieux, que vous conserverez toute votre vie. J’offre aussi des rencontres individuelles privées pour travailler vos propres dynamiques.

Maryse Boutin, psychothérapeute et naturopathe

Ce texte a été inspirée à partir du mini manuel  EFT développé par Gary Craig et Tina Craig de l’ACEP (Energy Psychology).

Commentaires

  1. Pour un cours sur l’EFT, si vous pouvez venir au soirée de méditation. J’explique davantage la façon d’utiliser l’EFT.
    Il ne reste que 2 soirées à venir pour cette année soit en avril et en mai 2015.
    Si vous êtes inscrite comme membre à l’infolettre, vous recevrez par courriel, toutes les annonces concernant le lancement des prochains cours et les dates des prochaines soirées de méditation
    Maryse

  2. je suis interessée par le cours sur l eft et le pnl si vous les donnez.
    merci

Laissez un commentaire